Décès de Jacques Chirac Président de la République (1995 – 2007 )

C’est avec une profonde tristesse que j’apprends le décès de l’ancien Président de la République Jacques CHIRAC. J’ai une pensée émue pour sa femme Bernadette et pour sa fille, mon amie Claude.

La France perd aujourd’hui un grand Homme d’État et les Français perdent un homme simple, proche d’eux et tant attaché à ses racines.

Qu’on l’ait aimé ou qu’on l’ait combattu, il nous lègue un immense héritage. Avec une énergie sans pareille, un sens politique inégalé et une aptitude à forcer un destin contraire, il aura marqué notre histoire commune.

Pas un instant il n’a cessé d’agir pour la France.
Cette émotion, je la ressens non seulement en tant que gaulliste mais également à titre personnel. C’est grâce à Jacques CHIRAC que je suis entré en politique et que j’ai compris le sens de l’engagement. J’ai été séduit par l’Homme, sa fougue et sa détermination.

J’ai tellement appris de son amour et de sa passion pour les gens. Profondément humain et pourtant si secret, il reste pour moi un modèle dont je ne cesserai de m’inspirer.
Dès 1994, alors personne ne croyait en sa candidature à la présidentielle, nous avons ont été les premiers avec mon ami Renaud MUSELIER à travailler à ses côtés, ici à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône.

Je repense à ces deux campagnes présidentielles, de 1995 et de 2002, où il m’avait fait l’honneur de me confier la lourde tâche d’être son directeur de campagne départemental.
Je repense à ces moments où on arpentait les routes à la rencontre des françaises et des français …

Il me revient ce souvenir de février 1995 et du Dôme de Marseille plein à craquer, qui fût le tournant de la campagne et le tremplin de la victoire finale.

Sachons nous montrer digne de héritage.

“La politique, ça ne consiste pas à suivre le courant, mais à indiquer le cap”. Jacques CHIRAC

Partager :
Je souhaite être tenu(e) au courant des actualités #EnsemblepourMarseilleJe m'inscris
+