Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook

L'interview vérité

Au fond, pourquoi voulez-vous être Maire de Marseille ?

Parce que Marseille, c’est ma ville et c’est ma vie. Etre Maire de la 2ème ville de France, c’est le plus grand combat de ma vie. Je veux mener pour les Marseillais, dans toute leur diversité. Ils ont le droit de vivre une existence bien plus agréable, dans une ville apaisée. 

Enfin !

Une fois Maire de Marseille, qu’est ce qui changera vraiment pour les Marseillais ?

La fin de l’entre soi, du système qui ne profite qu’à une petite partie de la population et qui laisse trop de monde sur le bord du chemin. Je veux faire de Marseille une ville aussi agréable à vivre que les grandes métropoles européennes. Je veux mettre de la transparence dans la gestion des affaires de notre cité. Nous devons rendre des comptes aux Marseillais jour après jour et pas seulement pendant les élections. Nous devons porter les aspirations du quotidien et avoir une ambition forte et visionnaire. Rien ne peut se faire sans que les Marseillais ne soient écoutés et consultés.

Quelle sera votre première mesure ? 

Je ferais enlever les barrières qui ont transformé l’Hôtel de Ville en bunker. A l’heure actuellement, la mairie n’est plus la maison des Marseillais. Elle doit le redevenir. 

“Il y a les candidats des promesses et des cumuls. 

Je veux être le Maire des résultats, à plein temps.”

Quel Maire serez-vous pour les Marseillais ? 

Ils auront un Maire en prise directe avec les réalités et à l’écoute. Marseille n’est pas une ville de droite, Marseille n’est pas un ville de gauche, Marseille, c’est une ville populaire qui compte des Marseillais aux parcours de vie divers et complémentaires : tous ensemble, ils forment le même peuple, celui de Marseille. Dans chaque quartier se cachent des pépites humaines. Je veux que chacun ait sa chance de développer ses projets de vie. On doit être aux côtés des plus fragiles, des solitudes et dans le même temps accompagner les talents, les ambitions légitimes, les projets. Je veux remettre les marseillais au cœur du projet. Si je suis élu, je veux pouvoir me coucher tous les soirs en me disant : aujourd’hui, voilà ce que j’ai fait pour mes citoyens. 

Une élection, ce sont plusieurs candidats. Que pensez vous de vos adversaires ? 

J’aime la démocratie et cette idée que l’on puisse choisir qui vous représente pour décider de la politique à mener pendant tout un mandat. J’ai du respect pour tous mes adversaires et plus encore pour les gens qui votent. 

Ni systeme, ni extremes, je suis le candidat qui s’adresse à tous les Marseillais. Toute ma vie, j’ai joué le jeu de la démocratie. 

Le futur Maire de Marseille devra avoir l’esprit et l’âme de Marseille au coeur, savoir ou il va être prêt à décider dans l’intérêt général, sans calcul politicien. les Marseillais sont des adultes, ils n’ont pas besoin d’être sous tutelle. 

A la fin de votre mandat, quelle sera votre plus grande fierté ? 

Que l’on dise : “Marseille ne fait plus la Une des médias en permanence pour ses écoles qui menacent de tomber en ruine, ses immeubles que l’on doit évacuer en urgence, ses piscines fermées.” 

Que l’on dise : “Marseille est encore plus belle et la ville a changé. Regardez, on y a moins peur, on y circule mieux, on prend le temps de profiter des quartiers.”

Que l’on dise : “On aime la douceur de vivre qui règne en 2026 à Marseille !”

La parole donnée sera
une parole tenue
.”


Décrivez votre équipe, vos têtes de liste.
 

J’ai choisi de travailler avec les meilleurs, quels que soient leurs parcours, leurs origines. Des experts, des citoyens engagés, qui ont construit avec moi un programme sérieux, solide, nécessaire et utile; en phase avec le quotidien des habitants. 

Pour mener les listes, j’ai souhaité un vrai renouvellement : des jeunes, des personnes issues de la société civile, des personnalités expérimentées et reconnues dans leur domaine. Mes têtes de listes sont à l’image de Marseille. Elles sont prêtes à assumer les responsabilités que lui confiera le peuple. Le lendemain du scrutin, nous serons au travail. 

Que voulez vous qu’on dise de vous après 6 ans de mandat ? 

“Il a bien travaillé, il a tenu ses engagements, c’est mieux qu’avant. On a fait le bon choix les 15 et 22 mars 2020.”

Je veux sortir d’un mode de fonctionnement aujourd’hui dépassé, qui a éloigné Marseille de la réussite. Je veux aussi que les gens se rendent compte d’une chose essentielle : je serais un Maire à plein temps qui se consacre à sa ville, exclusivement à sa ville. 

Je suis né le 26 décembre 1960 à Marseille. J’ai grandi avec mes parents dans le quartier des Chutes-Lavie. Ils y tenaient un bar-tabac. Je vis toujours dans mon quartier d’enfance, avec ma femme Silvia, mes deux enfants Bastien et Margaux et Paco, notre chien. 
Après mes études, j’ai exercé le métier de visiteur médical. J’ai également été moniteur puis directeur d’une école de voile à Cassis. 
Je m’engage très jeune en politique, emporté par la fougue de Jacques Chirac. Au RPR, je sers les plus grands, je suis 21 fois directeur de campagnes, nationales et locales. 
4 fois élu et réélu Maire du 3e secteur (4e et 5e arrondissements), Député, puis Sénateur.
En décembre 2017, je subis une greffe du coeur. Une nouvelle vie commence : plus que jamais déterminé à représenter les Marseillais !

POUR VOUS,NOUS NOUS ENGAGEONS !

MARSEILLE, UNE VILLE MIEUX GOUVERNÉE

La Chambre régionale des comptes a épinglé la gestion de la municipalité actuelle. La ville a parfois été mal gérée et certains élus étaient déconnectés du terrain. Face à ces constats, je m’engage à être un Maire exemplaire, à la tête d’une équipe exemplaire. Marseille sera gouvernée de manière irréprochable. 

Je rétablirai le lien de confiance avec la population en plaçant les actions des élus sous le signe de l’éthique, de la transparence et de la participation citoyenne. 

  • Je m’engage à être Maire à plein temps, sans exercer d’autres mandats.
  • Tous les élus de la majorité signeront une charte éthique
  • Je créerai une mission municipale d’évaluation des politiques publiques
  • Je mettrai en place un budget participatif pour permettre aux Marseillais de réaliser des projets pour leur quartier.
  • Je réaliserai un audit financier, matériel, mobilier et immobilier de la ville de Marseille. 
  • Je présiderai personnellement la conférence de programmation annuelle avec les Maires de secteur et j’en assurerai un suivi régulier avec eux. 
  • J’améliorerai la concertation publique et la prise en compte de l’avis citoyen par la création d’une délégation d’adjoint au Maire spécialement dédiée à la participation citoyenne. Ainsi, les crispations autour du projet d’emplacement du nouvel hôpital à St Barnabé comme des travaux en cours du Boulevard Urbain Sud ne se reproduiront plus.  

Mairies d’arrondissements

Une nouvelle gouvernance pour Marseille passe par un renforcement des moyens d’actions des mairies d’arrondissements.

Décentralisation des pouvoirs en mairie de secteur pour une vraie gestion de proximité comme :  

  • Suivi des travaux du quotidien dans les écoles
  • Gestion de la caisse des écoles
  • Création de brigades de suivi de propreté: tags, jets clandestins, nettoyage des rues, etc.
  • Coopération dans les tournées des brigades de la Police municipales en matière de lutte contre les incivilités. 
  • Demande de décentralisation des petits travaux de voirie. 
  • Amélioration de la réactivité de l’application mobile de signalements de problèmes de proximité.
POUR VOUS,NOUS NOUS ENGAGEONS !

Marseille, une ville économiquement attractive

La santé économique de Marseille est encore trop fragile. Nos nombreux atouts ne sont pas mis en valeur.  Je serai un Maire ambitieux qui mettra en avant notre ville. Je moderniser notre administration. Je serai un véritable partenaire pour nos acteurs économiques pour leur permettre d’innover. Je faciliterai la vie des entrepreneurs comme des salariés, pour leur installation et la bonne marche de leurs entreprises.

  • Nous créerons un guichet économique à destination des entreprises notamment au profil des TPE/PME  pour les accompagner dans leur projet de développement. 
  • Nous créerons une direction municipale “Fonds européens et fondations
  • Nous lancerons une application “Marseille Mobile” et un Passeport urbain numérique pour regrouper et faciliter toutes les démarches administratives. 
  • Nous thématiserons des rues commerçantes et mettrons en place un moratoire sur toute installation de nouveaux centres commerciaux. 
  • Nous favoriserons la mise en place d’un nouveau technopôle spécialisé dans l’innovation et la recherche.
  • Nous confierons à un adjoint au Maire spécifique une délégation “coeur de ville” et nous créerons une Zone  Franche Urbaine en centre-ville, pour redynamiser les commerces de proximité.
  • Nous aménagerons les espaces J1/J4 et ceux de l’Estaque afin d’y implanter un Pôle loisirs et de développer la réparation navale de plaisance, y compris de grands yachts.
  • Nous bâtirons une halle couverte faisant la promotion des produits du Terroir Provençal sur la place du Général de Gaulle.

PORT

  • Je siégerai personnellement au Conseil du surveillance du Port autonome.
  • Je mettrai en place un Conseil stratégique de l’économie portuaire.
  • Je demanderai le retour du Salon nautique de Marseille.
 

MARSEILLE, UNE VILLE PLUS SÛRE

L’insécurité reste un fléau. La population est autant exaspérée par les violences urbaines que par les incivilités qui pourrissent le quotidien de chacun. Il est temps de reprendre les choses en main. Je m’engage à investir fortement dans la sécurité. Nous reprendrons le contrôle de cette ville.

  • Nous répartirons la Police municipale en 3 bases : Nord – Centre – Sud.
  • Nous lancerons la première série de recrutement de 250 policiers municipaux dès 2020, afin d’atteindre l’effectif de 1000 policiers en 2026. Cette augmentation permettra notamment de créer une Police verte, une Police de la protection animale, une Police du logement, une Police des chantiers. 
  • Nous créerons une brigade canine et renforcerons les brigades de nuit. 
  • Nous créerons un centre multi-partenarial de supervision urbaine regroupant tous les acteurs de la sécurité publique : Police nationale, Police municipale, Marins Pompiers, Régie des transports. 
  • Nous demanderons un procureur dédié aux seules affaires de Marseille.
  • Nous développerons la vidéoprotection et les bornes d’appel dans les zones sensibles et aux abords des écoles.

MARSEILLE, UNE VILLE SAINE, PROPRE ET RÉNOVÉE

Les tragiques effondrements des immeubles de la rue d’Aubagne le 5 novembre 2018 ont profondément marqué nos esprits et ont mis en avant de nombreux manquements. De même, les hôpitaux n’ont pas connu les investissements nécessaires. Maire, je ne tolérerai plus ces situations. En tant que président du Conseil de surveillance de l’AP-HM (Assistance publique des hôpitaux de Marseille), j’alerterai fortement l’Etat en exigeant les moyens nécessaires.

LOGEMENT

  • Nous instaurerons des zones prioritaires de réhabilitation de l’habitat  insalubre
  • Nous appliquerons immédiatement le renforcement des sanctions contre les marchands de sommeil et nous favoriserons la mise en place du permis de louer.
  • Nous améliorerons l’accueil et le logement des étudiants, avec un audit et un plan sur 6 ans. 

SANTE ET HYGIENE

  • Nous développerons les Maisons de santé pour améliorer la prise en charge par la médecine de ville et soulager les urgences hospitalières.

  • Nous engagerons la ville dans le financement des travaux de l’AP-HM (Assistance publique des hôpitaux de Marseille) à hauteur de 25 millions d’euros. 

  • Nous améliorerons la lutte contre les animaux nuisibles : il sera demandé par exemple d’effectuer un ramassage des déchets alimentaires dans le cadre d’une tournée spéciale très tôt dans l’après-midi après le service de restauration scolaire. 

  • Nous demanderons la décentralisation de la gestion de la propreté aux mairies de secteur, au plus près du quotidien des habitants. 

 
POUR VOUS,NOUS NOUS ENGAGEONS !

MARSEILLE, UNE VILLE POUR NOS ENFANTS

Nos enfants sont notre avenir. Ils sont notre plus grande richesse. Pourtant de trop nombreuses écoles marseillaises sont vétustes. L’offre en termes d’activités périscolaires est largement inférieure à la demande. La Ville doit réinvestir dans ses écoles pour le bien de la prochaine génération.

  • Nous lancerons les Etats Généraux des Écoles Marseillaises (EGEM) dès l’automne 2020, pour confirmer un diagnostic sur le bâti, les cantines et les aides aux fonctionnement, en associant tous les acteurs, notamment le personnel municipal qui mérite d’être écouté. 
  • Nous créerons un Pôle de Rénovation des Écoles Marseillaises (PREM) : il sera composé d’experts issus de la Ville de Marseille, des instances de l’Education nationale et des fédérations de parents d’élèves.
  • Nous formerons les écoliers marseillais aux gestes de protection de l’environnement et de sensibilisation à la protection animale. 
  • Nous créerons une plateforme de saisie des projets artistiques, environnementaux et culturels des écoles marseillaises : elle permettra à chaque entité de percevoir une aide financière pour une ou à deux actions maximum, pour un montant total pouvant atteindre 1500 euros. 
  • En se rapprochant du Marché d’Intérêt National (MIN) des Arnavaux, nous développerons pour nos cantines des circuits courts en lien avec les agriculteurs locaux grâce à une nouvelle convention, établie avec les cuisines centrales des prestataires , afin de privilégier davantage de repas bio par semaine
  • Nous créerons un espace numérique doté de nouveaux postes informatiques dans chaque école.

MARSEILLE, UNE VILLE CULTURELLE, SPORTIVE, ANIMÉE ET VIVANTE

Marseille a besoin d’une véritable politique culturelle et sportive, digne de la deuxième ville de France. Plus festive, plus ludique, plus joyeuse. Plus sportive, plus saine, plus vivante. L’offre culturelle doit vibrer davantage. Chacun doit pouvoir pratiquer le sport de son choix, tous le jours. Marseille doit rayonner partout dans le monde grâce à la vivacité et à l’énergie du territoire.

  • Nous créerons la Maison M, site d’accueil événementiel offrant un guichet unique concernant l’activité culturelle et touristique. Elle sera située au coeur du centre-ville.
  • Nous créerons un Grand Auditorium.
  • Nous développerons un véritable pôle-loisirs qualitatif de vie nocturne, sportif, musical, culturel avec l’ouverture d’un casino.
  • Nous étendrons les jours et heures d’ouverture des bibliothèques municipales et nous élargirons l’offre culturelle.
  • Nous bâtirons une Cité de la Mer, espace à la fois culturel (Musée océanographique) et économique (Blue Economy) 
  • Nous lancerons un Salon International du Livre et du Cinema.
  • Nous créerons une Cité des Arts et des Sciences.
  • Nous développerons un Tourisme Vert avec une plus grande mise en valeur du Parc national des Calanques et des fonds marins réputés pour leurs spots, épaves ou sites de plongée.
  • Nous créerons la délégation Jeux Olympique 2024, afin de promouvoir notre territoire et de préparer cet événement international grâce à notre médaillé olympique, Jackson Richardson.
  • Nous reconstruirons les piscines Nord et Luminy.
  • Nous construirons 8 bassins d’apprentissage supplémentaires dans les piscines existantes et étendrons les heures d’ouverture au public sur 3 bassins.
  • Nous créerons une Académie municipale de MMA (Arts Martiaux Mixtes). 
  • Nous financerons la licence sportive annuelle prise par un élève issu des écoles primaires de la Ville, toutes disciplines
  • Nous ferons en sorte que tous les petits Marseillais sachent nager à la fin du CM2.

MARSEILLE, UNE VILLE ÉCOLOGIQUE ET PLUS BELLE

L’écologie sera le défi du 21e siècle. Il est temps que Marseille se saisisse du sujet. On a laissé la ville se minéraliser. On a toléré les bateaux de croisière les plus polluants. On a délaissé les parcs et jardins publics. Maire, je mènerai une révolution écologique pour notre ville.

  • Nous lancerons l’opération “Pret…Plantez !” par laquelle, grâce à l’initiative nouvelle de la Région Sud, nous pourrons multiplier par deux notre objectif et atteindre rapidement les 50 000 arbres plantés dans tout Marseille.
  • Nous rénoverons nos parcs et jardins sur l’ensemble de la ville en favorisant la participation citoyenne autour de la réflexion environnementale ( Avenir du Parc Borely notamment).
  • Nous réaffirmerons notre opposition au Boulevard Urbain Sud qui, en l’état actuel du projet, détruit de nombreux espaces verts et des milieux naturels qui sont plus que jamais à préserver pour la qualité de vie des riverains. 
  • Nous valoriserons la place de l’animal en ville et nous favoriserons la création d’un Pôle animalier (refuge, pension, crématorium, centre de formation et d’éducation, étendu aux nouveaux animaux de compagnie). 
  • Nous verdirons les permis de construire, en incitant à la réalisation de toits et de façades végétalisés, tout en assurant la promotion des panneaux solaires, notamment pour les bâtiments municipaux. 
  • Nous développerons la végétalisation des rues en apportant un soutien technique (terre, fosse à planter, plantes, pots, etc).
  • Nous favoriserons de nouveaux revêtements dans la ville, notamment dans les cours d’écoles qui sont actuellement des îlots de chaleur. 
  • Nous créerons des surfaces dédiées au jardinage (potagers familiaux), nous installerons des ruches et des hôtels à insectes permettant à des associations partenaires de pratiquer l’apiculture urbaine et l’élevage d’insectes. 
  • Nous réhabiliterons les zones de nurseries indispensable à la pêche et prolongerons l’expérience des récifs artificiels du Prado sur d’autres zones.
  •  Nous limiterons la teneur en soufre du carburant des bateaux de croisières à 0.1% afin de leur permettre d’accéder au Port et de débarquer leurs passagers et nous favoriserons l’électrification des quais.
  • Nous développerons des transports en commun plus respectueux de l’environnement : amélioration de la desserte de l’Hôpital Nord, amélioration de la desserte des quartiers Nord, Sud et Est en favorisant de nouveaux moyens de transports en commun, mise en place de bus électriques ou à gaz en Centre-ville. 
  • Nous proposerons le prolongement de la ligne de tramway entre Marseille (Les Caillols) et Aubagne assurant ainsi la connexion entre ces deux réseaux de transports en commun. 
  • Nous rendrons les eaux de baignade propres, en exigeant de la Métropole unes station d’épuration supplémentaire et le traitement des eaux usées notamment de chaque hôpital  marseillais. 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Fermer le menu