Marseillaises et Marseillais,

Je suis né à Marseille, j’y ai grandi, et j’y travaille. Je connais son histoire, qui fait son identité et sa force. Cette ville je la ressens, je l’entends, je suis à son écoute. Cette ville est l’héritage de 2600 ans d’histoire, parfois tumultueuse.
Marseille a évolué, s’est transformée, c’est incontestable.

Aujourd’hui, nous sommes à la croisée des chemins. Le monde autour de nous a changé, les Marseillais ont changé. Nous devons être à la hauteur des nouvelles exigences, répondre aux enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. De telles évolutions exigent une nouvelle méthode, une vision nouvelle. 

Mon projet porte cette ambition.

Depuis le 13 septembre 2018, j’ai constitué des groupes de travail composés d’hommes et de femmes engagés. Je me suis entouré de 90 experts de la société civile qui connaissent la réalité du terrain, sur 30 thèmes prioritaires. Une équipe pluridisciplinaire et déterminée.

Le 9 janvier 2019, nous avons lancé une plateforme collaborative qui invite les marseillaises et les marseillais à partager leur vision, poser une question, proposer des idées, participer à des échanges. Avec ces 3 grands « étages » nous travaillons à l’établissement d’un nouveau contrat pour Marseille.

Je veux faire de Marseille la ville où nous créerons des programmes d’incitations, dans chaque domaine clé : économique, social, éducatif, culturel, touristique, sportif et écologique. Il s’agit d’une nouvelle méthode pour une évolution profonde, durable et concertée. Je veux être celui qui écoute, qui décide, et qui agit. Un maire à plein temps, pour mettre en place un projet municipal à court et moyen terme.

Faire de Marseille la ville de tous les possibles

Ma vision est triple :

Repenser la problématique du quotidien en modernisant la ville pour y vivre mieux car la qualité de vie sera au cœur de nos actions. Par des transports plus écologiques ; une ville qui se construit en tenant compte de la pollution qu’elle génère ; une ville qui fait revenir la nature en ville; une ville avec des écoles nouvelle génération ; une ville qui respecte ses habitants et qui en retour la respecte ; une ville propre où l’on se sent en sécurité.

En même temps, faire de Marseille une terre d’innovation, attractive économiquement. Marseille doit créer les conditions au développement et la croissance des entreprises, d’accueillir de grands groupes, de favoriser ses entreprises locales et permettre à nos jeunes de s’épanouir, d’avoir des débouchés, un avenir.

Pour cela, je veux une ville incitative, un territoire démonstratif, une ville qui n’oppose pas développement économique et écologique, une ville qui met en avant ses entrepreneurs, ses start-up, une ville qui libère les énergies, encourage les talents, une ville qui crée des opportunités, une réussite qui profitera à tous.
Je veux faire de Marseille une capitale économique méditerranéenne, reconnue au niveau national et international.

Ensuite, il est urgent de régler la problématique de la préservation de notre patrimoine, la question de l’habitat indigne, des écoles au logement, en passant par les équipements publics. Une rénovation lourde qui sera possible avec les partenaires institutionnels, notamment la Présidente de la Métropole et du Département Martine Vassal, le Président de la Région, Renaud Muselier, les partenaires associatifs, les acteurs économiques et bien entendu l’État.
Mon action en tant que Sénateur de Marseille est tournée vers l’amélioration de l’efficacité du cadre législatif afin de gagner le combat de l’habitat indigne.

Notre ville possède tous les atouts pour y parvenir : premier port de France, deuxième ville de France, ouverture sur la Méditerranée, des entreprises dynamiques, des filières d’excellence reconnues nationalement et internationalement, des associations, des talents sportifs, un tissu culturel intense, un écosystème naturel hors du commun à préserver et un climat que beaucoup nous envient.

Ensemble, chacun à sa place, chacun dans sa mission, en nous appuyant sur le socle du bilan d’une ville qui s’est métamorphosée en 20 ans, grâce notamment à la majorité municipale de Jean-Claude Gaudin, nous pourrions faire encore mieux, plus, plus vite et nos concitoyens le ressentent chaque jour.

Je veux être le porteur d’une nouvelle politique, une politique dynamique, qui rassemble. Pour y parvenir, il faut faire évoluer le logiciel. Je serai garant d’une nouvelle méthode, d’une nouvelle philosophie. C’est ma vision pour Marseille.

Pour y parvenir, nous sommes au travail, nous préparons le Marseille de demain. J’encourage celles, et ceux qui ont envie de transformer Marseille, d’écrire une nouvelle page, de libérer son énergie, d’accompagner son développement, à nous rejoindre. Je les invite à participer, s’impliquer, venir travailler, sans tabou, en liberté, en humanité, déterminé.

J’engage également une tournée des clubs d’entreprises, des cercles de réflexions, des syndicats, du monde associatifs, je fais du networking avec des maires en France et à l’étranger, j’écoute, je consulte, je nourris ma réflexion des bonnes pratiques, des idées disruptives.

Oui, les chantiers sont nombreux mais le cahier des charges que j’ai fixé est clair. Nous travaillons sans complaisance, nous imaginons des actions indispensables pour améliorer le quotidien de tous les Marseillais, pour stimuler l’économie, pour attirer de grands projets à Marseille et faire de notre cité une capitale méditerranéenne, la qualité de vie en plus.

Ensemble, nous construisons actuellement un nouveau contrat pour le Marseille d’aujourd’hui et celui de 2030-2050, en 30 thèmes prioritaires.

Nous devons agir, nous allons agir, j’en prends l’engagement.