Des propositions pour nos écoles

COMMUNIQUE DE PRESSE

 Monsieur Bruno GILLES, candidat à la Mairie de Marseille, réagit sur la problématique de la forte chaleur dans les écoles et propose des solutions pour lutter contre de tels désagréments dans le respect de l’environnement.

Parmi les premiers constats de mon projet participatif pour bâtir le Marseille de demain, la problématique des écoles est un sujet capital.

Le bien-être de nos enfants est une priorité absolue afin que l’école leur offre un cadre d’apprentissage et d’éveil digne de la deuxième ville de France.

Je souhaite que 3 actions soient rapidement menées.

Premièrement, il est indispensable d’assurer une meilleure isolation des bâtiments afin de réduire tant les coûts que la consommation et la déperdition énergétiques.

Ensuite, je souhaite privilégier les nouveaux procédés de climatisation totalement écologiques dans les écoles marseillaises.

Au-delà des simples climatisations réversibles, il faut favoriser de nouvelles méthodes de rafraichissement lorsque les spécificités et la configuration des écoles le permettent.

La bio-climatisation par évaporation de l’eau, la géothermie marine ou le solaire sont plus respectueux de l’environnement et assureront un réel confort à nos enfants.

Qui plus est, l’investissement régulier dans des panneaux photovoltaïques permettra d’assurer un chainage écologique vertueux et une progressive auto-suffisance énergétique.

Les écoles profiteront également d’une source de chaleur en hiver, indépendante des énergies fossiles à la différence de nos actuelles chaudières au gaz.

Enfin, il faut recréer des îlots de fraicheur dans les cours d’école.

C’est dans cet objectif que s’inscrit l’opération « Prêt … Plantez ! » qui ambitionne de planter 25.000 arbres supplémentaires durant le mandat dans tout Marseille et dans les écoles chaque fois que cela sera possible.

Les arbres plantés apporteront de l’ombre tout en atténuant les températures et piégeant les polluants de l’air.

Autour de ces arbres, seront installés de nouveaux revêtements qui laisseront s’écouler l’eau de pluie et permettront une végétalisation partielle sans retenir la chaleur dans le sol.

Les enfants seront pleinement intégrés à ce projet grâce à des actions éducatives de découverte de la biodiversité et des plantations qu’ils réaliseront dans leurs cours de récréation.

Le respect de l’environnement, c’est aussi à l’école qu’il s’apprend. Nos écoles montreront l’exemple.

Telle est mon ambition afin d’améliorer le cadre de vie de tous les petits marseillais et assurer les conditions de leur épanouissement à l’école.

Bruno GILLES

 

Partager :
Je souhaite être tenu(e) au courant des actualités #EnsemblepourMarseilleJe m'inscris
+