Lettre au Président pour le report des élections municipales

J’ai écrit au Président de la République Emmanuel Macron pour lui demander, en conscience et en responsabilité, de reporter les élections municipales en mars 2021.

En l’état actuel de la situation nationale et internationale, il est impossible de savoir quand et comment nous sortirons de cette crise sanitaire, alors que se profile déjà à l’horizon une crise économique sans précédent et sans nul doute une crise sociale.

L’heure sera alors à la reconstruction dans l’union et la fraternité.
En ce sens, j’avais déjà manifesté ma volonté de retarder la date de dépôt des listes en vue d’un hypothétique second tour des élections municipales en juin prochain, après le premier tour du 15 mars dernier.

Je salue la volonté du gouvernement de fixer à une date ultérieure après l’été, les modalités d’organisation d’un nouveau premier tour de scrutin pour les communes dont un second tour est nécessaire.

Il est également important de pouvoir installer au plus tôt les conseils municipaux élus dès le 15 mars dernier.

Je propose donc au président de la République de mobiliser nos efforts en 2020 à la reconstruction commune de notre nation.

Pour cela, il paraît plus opportun de reporter les élections municipales en mars 2021, année de renouvellement des assemblées délibérantes d’autres collectivités territoriales : les élections départementales en mars, les élections sénatoriales en septembre et les élections régionales en décembre.

C’est ainsi que nous pourrons trouver, dans l’intérêt supérieur de la France, une sortie de crise par le haut et une solution démocratique apaisée dans un contexte d’unité républicaine.

Fermer le menu