Ma réaction à l’annulation du débat sur France 3

Ma réaction à l’annulation du débat sur France 3

Je regrette que le débat du premier tour des élections municipales, prévu sur France 3 Provence ce soir, soit annulé.

J’étais prêt à la confrontation d’idées, de programmes et de personnalités.
Je l’attendais. Je l’espérais. Enfin un débat !

Hélas, trois fois hélas, les citoyens ne pourront assister à un débat entre les sept candidats. C’est du jamais vu dans une campagne politique.

Depuis des semaines, Madame Vassal a refusé tous les débats. Ce soir aurait été l’occasion de rendre hommage à l’exercice démocratique.

Même si elle était annoncée absente. J’ai toujours eu du mal avec les campagnes sur papier glacé. Moi je suis de l’école Chirac : je n’ai pas peur de la confrontation avec les citoyens ou avec mes concurrents.

Il faut que les citoyens, qui sont les patrons dans une démocratie,puissent faire leur choix en conscience et en toute connaissance de cause.

Il ne faut pas fuir le débat en pensant voler l’élection avec des
artifices. Ou alors on aura un maire artificiel. Et Marseille a besoin d’un maire réel. Qui se confronte au réel, et qui se coltine le réel.

Retrouvez mon programme, mes propositions, ma vision pour Marseille sur les réseaux sociaux, sur mon site
( https://www.ensemblepourmarseille.fr )

Cette fin de campagne atypique ne doit pas être synonyme de rapt pour la démocratie.

Votez dimanche !